GLDRR : Sceau de la Grande Loge des Régimes Rectifiés

Grande Loge des Régimes Rectifiés

GLDRR : Le baron Charles de Hund
Hinc Nascitur Ordo


Les traités d'amitiés

La Grande Loge des Régimes Rectifiés a signé un certain nombre de traités d’amitiés formalisant les visites des sœurs et des frères entre ses différentes loges et celles des obédiences signataires. Ces traités officialisent les liens, avant tout fraternels, qui unissent tous les francs-maçons du monde.

GLDRR : Grande Loge des Régimes Rectifiés : Traité d'amitié avec la G.L.U.S.P.

G.L.U.S.P.

Grande Loge Unie de Sao Paulo

GLDRR : Grande Loge des Régimes Rectifiés : Traité d'amitié avec la G.L.I.S.R.U.

G.L.I.S.R.U.

Grande Loge Indépendante et Souveraine des Rites Unis


GLDRR : Grande Loge des Régimes Rectifiés : Traité d'amitié avec l'O.I.R.A.P.M.M.

O.I.R.A.P.M.M.

Ordre International du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm : Souverain Sanctuaire « Korshed »

GLDRR : Grande Loge des Régimes Rectifiés : Traité d'amitié avec l'O.I.T.A.R.

O.I.T.A.R.

Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Arche Royale

Le Rite Opératif de Salomon, en vigueur dans les loges de l’OITAR, ajoute à ces valeurs républicaines l’Amitié, l’Equité, mais également la Fidélité, la Loyauté et l’Obéissance. Toutes ces valeurs sont nécessaires pour comprendre et suivre la règle maçonnique, véritable éthique de vie. Et toutes ces valeurs sont utiles à la pleine réalisation de chacun.

GLDRR : Grande Loge des Régimes Rectifiés : Traité d'amitié avec la G.L.F.M.M.

G.L.F.M.M.

Grande Loge Française de Memphis-Misraïm Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Arche Royale

GLDRR : Grande Loge des Régimes Rectifiés : Traité d'amitié avec la G.L.M.S.

G.L.M.S.

Grande Loge Mixte Souveraine

GLDRR : Grande Loge des Régimes Rectifiés : Traité d'amitié avec la G.L.M.N.

G.L.M.N.

Grande Loge Mixte Nationale

BIENVENUE à toutes celles et ceux qui prendront quelques instants pour visiter les pages du site de la Grande Loge Mixte Nationale.

GLDRR : Grande Loge des Régimes Rectifiés : Traité d'amitié avec la G.L.F.R.U.

G.L.F.R.U.

Grande Loge Française des Rites Unis

La Grande Loge Française des Rites Unis dite GLFRU fait partie des obédiences signataires d'un Traité d'Amitié avec la Grande Hiérophanie Mondiale. Elle est dirigée par un Grand Maître élu démocratiquement mais elle demeure placée sous l'autorité du Grand Hiérophante Mondial.

GLDRR : Grande Loge des Régimes Rectifiés : Traité d'amitié avec le G.P.I.R.E.

G.P.I.R.E.

Grand Prieuré Indépendant des Rites Ecossais

GLDRR : Grande Loge des Régimes Rectifiés : Traité d'amitié avec la G.L.L.F.

G.L.L.F.

Grande Loge des Lumières et de la Fraternité « Lumina »

Au cœur de la lumière la lumière dans le cœur

GLDRR : Grande Loge des Régimes Rectifiés : Traité d'amitié avec la G.L.I.R.E.

G.L.I.R.E.

Grande Loge Indépendante des Rites Ecossais

Des sites Internet

Face à l’universalité d’Internet, les sœurs et les frères de la Grande Loge des Regimes Rectifiés, proposent régulièrement des sites ayant retenu leur attention quant à leur érudition et leur sérieux.

{BNF : La Franc-Maçonnerie

La Bibliothèque nationale de France, qui conserve l’un des plus importants fonds maçonniques au monde, consacre une exposition majeure à la Franc-maçonnerie française. En partenariat avec le Musée de la Franc-maçonnerie, elle présente plus de 450 pièces, certaines encore jamais montrées, issues des collections de la Bibliothèque mais aussi des principales obédiences françaises ou de prêts étrangers exceptionnels.

Des nombres

Ce blog propose une interprétation des nombres figurant dans l'Ancien et le Nouveau Testament. Les nombres développent une métaphore qui donne une représentation mentale d'un processus qui dépasse l'entendement.

Les deux colonnes de la Franc-maçonnerie. La pierre et le sable.

Philippe Langlet

Thèse pour l’obtention du grade de docteur ès Lettres présentée et soutenue par Philippe Langlet sur le portail des publications électroniques de l'Université de Limoges. Il donne accès à des documents accessibles librement en texte intégral.

Croyance mythe et religion. « D’Abel et Caïn à Toubal-Caïn, un mythe fondateur »

Jeff Le Mat

Psychanalyste Jungien à Paris 19ème, titulaire d'un Doctorat de Psychoclinicien du Royal College of Medecine du Canada. Dèbut des années 80, mise en place des unités spécifiques aux soins palliatifs dans l'accompagnement à la maladie et à la fin de vie. Formation complétée par un Doctorat de Psychosociologie & Anthropologie de l'Université Concordia de Montreal.

Illuminator

Jean-Luc Leguay

Jean-Luc Leguay, sous le nom d’Héraclius, est l’un des derniers Maîtres Enlumineurs de renommée internationale. Il ne resterait à l’heure actuelle que quelques enlumineurs réguliers, non issus d’une école d’art avec enseignement collectif, mais d’une transmission de maître à disciple, individuelle et ininterrompue, remontant au septième siècle. Héraclius est aujourd’hui le seul héritier de sa filiation italienne.

La Stricte Observance

Alain Bernheim

Ordo ab Chao

La bulle papale In Eminenti Par Clément XII

Ordo ab Chao

Des vidéos

La transmission se fait par la parole, ici encore quelques vidéos ayant retenu notre attention.




Les sources écossaises ont d’une certaines manière un écho aux Jacobites. […]




En 1773, le Baron Von Weiller à la demande des Strasbourgeois les frères Bernard et Jean de Turckheim, Salzmann, installe le premier directoire dit de Bourgogne en Alsace et éveille la curiosité et l’intérêt de Jean-Baptiste Willermoz […]

qui a des contacts, de par les liens de cet écossisme - c'est à dire on échange des grades, on écrit des lettres pour en recevoir - est tout à coup intéressé par l'installation de ce directoire d'une province de la Stricte Observance en France, et demande, écrit un courrier en bonne et due forme en Allemagne afin de lui-même bénéficier de cet apport des directoires.

Et alors, après le directoire de la cinquième province dite de Bourgogne - c'est les provinces templières, c'est l'appellation que l’on reprend des provinces templières - et bien est installée à Lyon la dite deuxième province d'Auvergne précisément en juillet 1774.

A ce moment là, l'écorce, l'architecture générale de l'Ordre est composée, suite aux différents convents qui l'on précédé, Kohlo en 1772, brunswick en 1775, des affirmations brutales, sommaires (est peut-être un peu fort) en tout cas catégoriques : le but de l’Ordre est de réédifier l’Ordre du Temple disparu malheureusement à la faveur de l’histoire.

Mais Jean-Baptiste Willermoz, esprit curieux, qui est déjà depuis 1767 disciple de Martinez de Pasquali, voit très bien, qu’il y manque – et cela correspond aussi a ce que ressentent les autorités du régime enfin du rite à cette époque – à savoir que l’on cherche des bases à cette initiation : Est-ce les Rose-Croix ? Est-ce des templiers secrets dissimulés dans des confréries inconnues ? On va en Italie, on va en Suisse, on circule et finalement les recherches restent vaines.

L’idée géniale de Jean-Baptiste Willermoz, quelques années plus tard, quatre ans plus tard en 1778, c’est la réforme dite du Convent des Gaules, qui va structurer ce régime écossais rectifié ou réformé en 1778 en lui adjoignant comme mission la doctrine de la réintégration de Martinez de Pasquali, en s’appuyant sur le cadre structurel de la Stricte Observance.

Et à partir de là, le régime car c’en est un, va diriger l’ensemble de ses établissements : Premiers grades qui rassemblent la maçonnerie classique, Apprenti, Compagnon, Maître, puis un écossais dit vert - à l’époque qui n’est pas encore de Saint-André, il le deviendra plus tard après Wilhelmsbad c'est-à-dire en 1782 - un écossais vert qui va être un grade jonction, charnière entre la maçonnerie bleue et ce que l’on va appeler l’Ordre Intérieur.

C’est là où la composition du Régime Ecossais Rectifié se distingue considérablement de ce qui va se faire plus tard pour nos amis du Rite Ecossais Ancien et Accepté à savoir que l’on constitue les directoires comme forme ostensible de Grands Prieurés et les Grands Prieurés c’est quoi ? C’est des structures qui dirigent pas simplement une chevalerie - dont le titre du dernier grade (et non plus degré cette fois-ci) est le Chevalier Bienfaisant de la Cité Sainte précédé par un grade intermédiaire qui est en fait même pas un grade mais un état probatoire - dirige l’ensemble de la structure loges vertes, loges bleues et préside à sa doctrine, à son gouvernement et à la finalité des ses buts, car il y en a.

Voilà pour la structure et ceci est pensé en France à Lyon en 1778 lors de ce fameux convent qui va bouleverser radicalement la Stricte Observance au point de la faire exploser et en même temps faire apparaître sur la seine de l’histoire un régime présenté comme un rite qui se pense comme singulier, unique et qui se veut, prétention extraordinaire, être la perfection et le sommet de la maçonnerie écossaise.




L’originalité du Régime Ecossais Rectifié, c’est d’avoir transféré les éléments du Temple à l’homme. […] La science du Régime Ecossais Rectifié c’est la science de l’Homme par Excellence.

Fraternité

La Grande Loge des Régimes Rectifiés a signé un certain nombre de traités d’amitiés formalisant les visites des Sœurs et des frères entre ses différentes loges et celles des obédiences signataires. Ces traités officialisent les liens, avant tout fraternels, qui unissent tous les francs-maçons du monde.

Face à l’universalité d’Internet, les Sœurs et les frères de la Grande Loge, proposent régulièrement des sites ayant retenu leur attention quant à leur érudition et leur sérieux.

La transmission se fait par la parole, ici encore quelques vidéos ayant retenu notre attention.