GLDRR : Sceau de la Grande Loge des Régimes Rectifiés

Grande Loge des Régimes Rectifiés

GLDRR : Le baron Charles de Hund
Hinc Nascitur Ordo


L'organigramme de la Grande Loge des Régimes Rectifiés

  • Répartition des Loges de la Province d'Auvergne : Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhone, Corse, Var.
  • Répartition des Loges de la Province d'Occitanie : Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne, Ile-de-France.

Ordre Ecossais des Chevaliers du Saint Temple de Jérusalem

GLDRR : Le sceau de l'Ordre Ecossais des Chevaliers du Saint Temple de Jérusalem
Grande Loge des Régimes Rectifiés
Grande Loge des Régimes Rectifiés
d’Auvergne


GLDRR : Le sceau de la Grande Loge des Regimes Rectifiés d'Auvergne
Devise : Qui Cupit
Un chevalier à cheval d’or, armé de toutes pièces, la lance haute en champ de gueule.
Pour la France Orientale

Répartition des Loges

Alpes-Maritimes, Bouches-du-Rhone, Corse, Var
Grande Loge des Régimes Rectifiés
d’Occitanie


GLDRR : Le sceau de la Grande Loge des Regimes Rectifiés d'Occitanie
Devise : Prospero Motu
Une galère allant à rames dans une mer calme, d’argent, en champ de gueule.
Pour la France Occidentale

répartition des Loges

Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne, Ile-de-France
Juste et parfaites loges d’instruction de
Saint André d’Ecosse

Maître Ecossais
Juste et parfaites loges d’instruction de
Saint André d’Ecosse

Maître Ecossais
Justes et parfaites loges de Saint Jean de Jérusalem

Apprenti
Compagnon
Maître
Justes et parfaites loges de Saint Jean de Jérusalem

Apprenti
Compagnon
Maître

Association Chevalerie et Tradition

GLDRR : Le tampon de l'association Chevalerie et Tradition

Organisation des provinces de l'Ordre en 1771

GLDRR : Carte des provinces de l'Ordre Ecossais des Chevaliers du Saint Temple de Jérusalem en 1771
Carte des province de l'Ordre en 1771
GLDRR : provinces de l'Ordre de la Stricte Observance : Première province Aragon GLDRR : provinces de l'Ordre de la Stricte Observance : Deuxième province Auvergne GLDRR : provinces de l'Ordre de la Stricte Observance : Troisième Province Occitanie
Première province
Aragonia
Deuxième province
Alburnia
Troisième province
Occitania

Première province : l'Aragon

  • Maître : Grand Chancelier de l'Ordre.
  • Armes : Un anneau d'or travaillé en dehors, à feuille de laurier emaillé de sinople, au milieu est ecrit י ה ו ה en or, en champ de gueules.
  • L'inscription : In virtute tua (En ta force). Au bas il y a les signes du soufre et du mercure alchimique

Deuxième province : l'Auvergne

  • Maître : Grand Préfet des Chevaliers.
  • Armes : Un chevalier à cheval d'or, armé de toutes pièces, la lance haute, en champ de gueules.
  • L'inscription : Qui cupit (Celui qui désir).

Troisième province : l'Occitanie

  • Maître : Grand Préfet de la Flotte.
  • Armes : Une galère allant à rames dans une mer calme, d'argent, en champ de gueules.
  • L'inscription : Prospero Motu (Par un heureux mouvement).
GLDRR : provinces de l'Ordre de la Stricte Observance : Quatrième province Leon GLDRR : provinces de l'Ordre de la Stricte Observance : Cinquième province Bourgone GLDRR : provinces de l'Ordre de la Stricte Observance : Sixième province Grande Bretagne
Quatrième province
Legio
Cinquième province
Burgundia
Sixième province
Britannia

Quatrième province : Le Leon

  • Maître : Grand Doyen de l'Ordre.
  • Armes : Un lio d'argent en champ de gueules.
  • L'inscription : Audaces [fortuna] juvat (La chance - la fortune - favorise les audacieux).

Cinquième province : La Bourgogne

  • Maître : Grand Trésorier.
  • Armes : Une tête de mort d'argent en champ de gueules.
  • L'inscription : Mors omnia aequat (La mort nivelle toute chose).

Sixième province : La Grande-Bretagne

  • Maître : Grand Précepteur de l'Ordre.
  • Armes : Une ancre d'or en champ de gueules.
  • L'inscription : Fata viam invenient (Les destins trouveront leur route).
GLDRR : provinces de l'Ordre de la Stricte Observance : Septième province Basse-Allemagne GLDRR : Provinces de l'Ordre de la Stricte Observance : Huitième Province Haute-Allemagne GLDRR : Provinces de l'Ordre de la Stricte Observance : Neuvième province Grèce
Septième province
Germania Inferior ad Albim et Oderam
Huitième province
Germania Superior as Danubam Padum et Tiberim
Neuvième province
Graecia
et Archipelagus

Septième province : La Basse-Allemagne jusqu'à l'Elbe et l'Oder

  • Maître : Visiteur Général Perpétuel.
  • Armes : Un bras armé d'or, avec une épée sortant d'un nuage d'argent, en champ de gueules.
  • L'inscription : Labor Viris Convenit (Le travail convient aux hommes.).

Huitième province : La Haute-Allemagne jusqu'au Danube et Italie jusqu'au Pô et au Tibre

  • Maître : Proviseur Général de l'Ordre.
  • Armes : Un casque et une lance au-desous d'or, le champ d'azur.
  • L'inscription : Ultorem Ulciscitur Ultor (Le vengeur tire vengence du vengeur).

Nevième province : La Grèce, Chypre et l'Archipel

  • Maître : Inspecteur Général des armes..
  • Armes : .
  • L'inscription : ().

Le Régime Ecossais de Stricte Observance compte en 1768 près de quarante établissements. Il est solidement implanté en Silésie et en Saxe où quatre loges dans la seule ville de Dresde reconnaissent son autorité. Il a des loges affiliées dans toute l'Allemagne du Nord, surtout dans les grands centres comme Berlin, Hambourg, Brême et Stettin. Il essaime en Rhénanie et fonde des colonies à Copenhague, Vienne Prague, Varsovie en Hongrie et jusqu'en Suisse.

Voici une liste approximative des loges affiliées à cette époque :

Bale : Libertas
Berlin : Trois Globes ; Concorde ; Frédéric au Lion d'Or.
Brème : Clef d'Argent ; Clef d'Or.
Brunswick : Jonathan.
Copenhague : Etoile du Nord ; Zorobabel ; Phénix.
Dresde : Trois Palmes ; Trois Aigles ; Trois Glaives d'Or ; Minerva.
Francfort-sur-Main : : Trois Chardons ; Guillaume auxTrois Roses.
Goerlitz : Serpent Couronné.
Goettingue : Augusta aux Trois Flammes.
Guben : Trois Colonnes.
Hambourg : Absalon.
Hanovre : Cheval Blanc.
Iena : Trois Sabres.
Lausane : Parfaite Union des Etrangers.
Leipsig : Minerve aux Trois Palmes.
Magdebourg : Constance.
Nistitz (Silésie) : Globe Céleste ; Sphère d'Or.
Nuremberg : Union.
Prague : Trois Etoiles Couronnées ; Sicérité ; Trois Comètes ; Loge militaire du régiment de Duriach.
Rostock : Trois Etoiles.
Stettin : Trois Compas.
Varsovie : Trois Frères ; Vertueux Sarmate.
Vienne : Chapitre Saint-Polten.
Wetzlar : Joseph aux Trois Casques.

Chronologie en construction...

1722

Naissance de Charles de Hund

Il nait le 11 septembre à Manua (Mönau), une terre appartenant à sa famille dans la Haute Lusace. Son père est chambellan du roi de Pologne, Electeur de Saxe ; sa mère appartient à la famille von Wehlen réputée.

1741

Charles de Hund reçu maçon

  • Le 18 octobre : il est reçu Apprenti maçon, à l'age de 19, à Francfort-sur-le-Maine dans la Grande Loge sous la conduite du comte Schönborn.
  • Le même jour il est reçu Compagnon.
1742

Charles de Hund reçu Maître puis Ecossais

  • Le 21 juillet : il est reçu Maître dans la loge Aux Trois Roses à Gent [Gand], par Messer Bocland.
  • Le 22 août : il est reçu Ecossais par Milord duc d'Albemarle, à Bruxelle, et prend le surnom de Chevalier de l'Epée.
1764

Convent d'Altenberg

C'est a ce convent que Charles de Hund voit son autorité confirmée, en tant que Grand Maître Provincial.

1772

Convent de Kohlo

Ce convent a lieu dans la propriété de Alois Von Brühl à Brody (Terre de Pforten, lieu dit kohlo). Ce lieu est sis actuellement en Pologne, pays où sont annexées ces terres fin 1772. Alois (Aloys) Friedrich Graf von Brühl nait le 31 Juillet 1739 à Dresde et décède le 31 Janvier 1793 à Berlin. Il est un haut fonctionnaire en Pologne dans l'électorat de Saxe.

C’est à ce convent que se déroule une part importante de la vie de la Stricte Observance. Il y a alors une réorganisation de l’Ordre. Toutes les provinces sont réunies.

  • Création du directoire de Dresde.
  • Suppression des sous prieurés ou diocèses.
  • Création des préfectures placées sous le commandement d’un Grand Maître Provincial.
  • Abandon du plan économique.
  • Accord avec les Clercs de Stark dont les chapitres sont alors dirigés par Charles de Hund. C’est alors l’absorption du klericat dans la nomenclature de la Stricte Observance.
  • Le duc Ferdinand de Brunswick est élu Magnus Superior Ordinis et Grand Maître de toutes les loges écossaises du régime de la Stricte Observance.

Charles de Hund lors de ce convent est confirmé Grand Maître de la septième province mais assure encore une forme de Grand Maître Général sur toutes les provinces de l’Ordre.

1775

Convent de Brunswick

  • Légalisation officielle des neuf provinces
  • Transfère du directoir à Brunswick.
  • Nouveau débat sur la patente de Charles de Hund, par laquelle il assure tenir son autorité.
1776

Décès de charles de Hund

Il décède le 8 novembre 1776, à l'âge de 54 ans, à Meiningen, Il repose à l'église de Mellrichstadt.

1777

La confusion

Le décès de Charles de Hund en 1776 est suivi d'une prériode de confusion.

  • Le prince Charles de Hesse, duc de Sudermanie, propose sa candidature à l'office vacant de Grand Maître Provicial.
  • Charles Edouard Stuart nie, pour des raisons certainement politico-religieuses, tout lien avec la Franc-Maçonnerie.
  • La conférence de Hambourg (du 4 au 16 juillet) accepte la candidature de Charles de Suède à l'office de Grand Maître Provincial.
1778

Convent de Wolfenbüttel

  • Charles de Suède est élu Grand Maître Provincial.
  • Départ de Clercs du système de la Stricte Observance.
  • Retrait des chapitres de Silésie et de Berlin.
  • 1779 : Installation de Charle de suède lors du convent de Brunswick.
  • 1781 : Charles de Suède renonce à la Grand Maîtrise Provinciale et se retire de la Maçonnerie Rectifiée.
1778

Convent des Gaules

Le Régime Ecossais Rectifié prend naissance lors de ce convent général de la Stricte Observance. Du point de vue historique, si l’on veut comprendre ce que représente, tant dans son originalité que sa finalité, la Réforme de Lyon, il convient de souligner que les décisions qui y sont prises, sont véritablement à l’origine du Rite, ou plus exactement du Régime Ecossais Rectifié, transformant, réformant et, en effet, « rectifiant » en profondeur la Stricte Observance, nouveau Régime, ou système pensé et voulu par Jean-Baptiste Willermoz (1730-1824).

1782

Convent de Wilhelmsbad

C'est ce convent qui précipite le déclin de la Stricte Obervance dont l'organisation est calquée sur l'ancien Ordre du Temple : le système et le rite sont réorganisé, la réforme française dite de Lyon est adoptée ; Ferdinand de Brunswick est élu Grand Maître Général ; la numérotation des provinces est changée et le directoire est tranféré à Weimar.

1995

Convent de Matha

Restauration de la troisième province par la consécration d'un Grand Chapitre Provincial par plusieurs hauts dignitaires du Régime Ecossais Rectifiés recevant une filiation de l'Ordre par un éminent dignitaire d'Europe Centrale.

2017

Convent de La-Rochelle

La province d’Auvergne est créée et gère les loges de l’Est de la France alors que la province initiale d’Occitanie gère celles de la partie Ouest. C’est deux provinces sont desormais ordonnées par la Grande Loges des Régimes Rectifiés qui est l’organe représentatif de l’Ordre Ecossais des Chevaliers du Saint Temple de Jérusalem.


Jacques François Stuart dit Jacques III chevalier de Saint-George Charles Édouard Stuart Ferdinand de Brunswick Charles de Hund Jean-Baptiste Willermoz Johann Wilhelm von Zinnendorf Jean August Starck

Les rites

Dans les loges des deux provinces de la Grande Loge des Régimes Rectifiés sont pratiqués deux rites maçonniques dits rectifiés :

  • Le Rite Ecossais Rectifié : R.E.R.
  • Le Rite Ecossais de Stricte Observance : R.E.S.O.
  • Les rituels utilisés à tous les grades du Rite Ecossais Rectifié sont ceux qui furent rédigés en Convent Général du Régime Ecossais Rectifié l’an 1782 par Jean-Baptiste Willermoz et communiqués par lui à la loge La Triple Union de Marseille en 1802 avec ses tableaux et tapis.

  • Les rituels utilisés à tous les grades du Rite Ecossais de Stricte Observance (R.E.S.O.) sont ceux des rituels de Dresde revêtus du sceau du Grand Chapitre Général avec leurs tableaux, tapis de loge et tables de travail.

L'organigramme de la Grande Loge des Régimes Rectifiés

Depuis le convent de La-Rochelle du 17 juin 2017, La Grande Loge des Régimes Rectifiés est structurée en deux provinces gérant chacunes les loges symboliques et d'instruction de leur région.

Chaque province regroupe des loges travaillant au Rite Ecossais Rectifié (R.E.R.) et au Rite Ecossais de Stricte Observance (R.E.S.O.)

  • Les Loges de la Province d'Auvergne se répartissent principalement dans les départements des Alpes-Maritimes, des Bouches-du-Rhone, de la Corse et du Var.
  • Les Loges de la Province d'Occitanie se répartissent principalement dans les départements de la Charente, de la Charente-Maritime, des Deux-Sèvres, de la Vienne et en Ile-de-France.
  • Que signifie « Stricte Observance » ?

    Le terme de « Stricte Observance » du Rite Ecossais de Stricte Observance vient de l’obédience stricte que tout candidat devait prêter aux supérieurs visibles et invisibles de l’Ordre et s’oppose au terme de « Late Observance » ou « Observance relâchée » donné aux autres systèmes maçonniques non « rectifiés. »

    Pierre Girard Augry
    Abécédaire de la Franc-maçonnerie templière
    Les Trois spirales.
  • Qu’est-ce qu’un rite « rectifié » ?

    Le vocable de « rectifié » prend son plein sens lorsqu’il s’agit de loges existantes originaires d’autres rites et demandant leur affiliation. Elles sont alors dites « rectifiées » en renonçant à leurs engagements précédents pour suivre les règles de l’Ordre Ecossais des Chevaliers du Saint Temple de Jérusalem. Le même terme peut être employé lorsqu’il s’agit d’une affiliation individuelle.

    Pierre Girard Augry
    Abécédaire de la Franc-maçonnerie templière
    Les Trois spirales.
  • Qu'elle est la différence entre un rite et un régime ?

    […] Le rite c’est ce que l’on pratique, ce sont les cérémonies auxquelles les initiés, les frères se livrent ; le régime c’est la structure complète de l’architecture de la composition, en quoi consiste la réforme et la rectification. […]

    Jean-Marc Vivenza
    Extrait de l’interview « Jacques III et les origines écossaises de la Franc-maçonnerie »
    Youtube